images

THEOPSYA

TALES OF AN ANGEL

Vocation Record

 8.5/10

 

Dans le monde du metal symphonique à chanteuse, il y a plusieurs catégories : les Peres Fondateurs (ou Mères Fondatrices, au choix …) comme Nightwish ou Theatre Of Tragedy, ceux qui poutrent (Arch Enemy, Holy Moses…), ceux qui remplissent les salles (Epica, Within Temptation…), ceux qu’on aimerait voir revenir (After Forever…) ou ceux qui sont tombés dans l’oubli. Mais il y a aussi les espoirs, les petits jeunes qui débutent dont le potentiel est énorme. Car la guerre et la concurrence sont rudes dans ce style où les groupes sont nombreux. Theopsya fait parti de ceux là. Notre petit groupe Toulousain publie son 1er EP nommé Tales Of An Angel avec une pochette très réussie. 7 titres donc. A noter que le 1er  titre démarre sur un growl direct de notre Adrien préféré. Bon son mais une prod un peu light mais pour une autoprod ne crachons pas dans la soupe. 1er point réussi. Les premiers titres nous font pénétrer dans une atmosphère bien heavy mais toujours bien atmosphérique avec des lignes de claviers omniprésentes. Ca sweepe, ça riffe bien, le tout emmené par la voix lyrique et majestueuse de Manon. Magnifique. S’en suit une jolie ballade puis une transition au piano qui annonce le calme avant la tempête. En effet le morceau Star Seeker est le tube qui honnêtement n’aurait pas fait tache sur Oceanborn avec sa mélodie parfaite. (Over The Hills n’est pas loin…) On finit sur 2 titres bien heavy dont le dernier morceau, Gaia, qui ne renierait pas un certain Stratovarius. Bilan : Un album qui aurait pu être disque d’or en Finlande s’il était sorti en 2000. Plus sérieusement, moi qui aime les groupes à chanteuse sans plus, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié et que ce groupe mérite toute l’attention de la scène metal internationale vu leur capacités et l’énergie qu’il déploie. Ah le chauvinisme toulousain…

Romain The Reaper