546212_278021565617980_552465279_n

 

PERPETUAL

PERPETUAL

autoprod

 7/10

 

Très honnêtement, je ne suis pas un fan de Thrash Death d'aujourd'hui. Par contre en ce qui concerne les vieux groupes d'époque ( Mutilator,  Slaughter, Morbid Saint, Sadus... ) je suis à la limite de l'hystérie tellement que je prends mon pied.

 Mais revenons en a nos moutons, Perpetual est un combo de Thrash Death formé en 2008 avec à son bord Romain ( vocal ), Yannick ( batterie ), François et Loïc ( guitares ) et Etienne ( basse ). Le groupe nous livre là leur première démo composée de 3 morceaux : Death Bringer, Aurora Execution et Domination.

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que nos 5 compères ne font pas dans la demie mesure, rythmes rapides, saccadés, solos épileptiques mais maîtrisés et batterie frénétique.
Ce qui m'a d'abord frappé à la première écoute, c'est ce côté Glenn Benton dans la voix ( Deicide, y'en a qui savent je vous jure!!), ce qui rend les morceaux très percutant d'ailleurs.

Le premier morceau Death Bringer ne m'a pas franchement accroché au début, à part cette voix caverneuse sortie des poumons d'acier de Romain. La double est très présente aussi et d'ailleurs la batterie me fait un peu penser à une boite à rythmes mais je pense que c'est un problème d'enregistrement mais ce n'est pas non plus un handicap car on s'y fait vite. Le solo de ce morceau est par contre assez prévisible dans son arrivée mais les guitares tourbillonnent de manière très accrocheuse et la rythmique prend vite au tripes. Death Bringer est bien sympa mais trop basique à mon goût.
Aurora Execution est par contre beaucoup plus prenant et j'avoue avoir pris une claque en pleine tronche malgré que le tempo soit ralenti et que des mélodies viennent se greffer. Le riff se veut très entraînant, il sonne bien Thrash mais à connotation Death très prononcée. La partie mid tempo est une tuerie et l'accélération surprend et en fera sûrement headbanger plus d'un.
Vient le solo qui est très épique je trouve, d'une propreté et d'une précision à tomber à la renverse.
Domination est par contre beaucoup plus rentre dedans, le riff du début est efficace mais je préfère le morceau précédent bien que ce morceau final soit plus rapide et que le break déchire tout ( attention a vos nuques ) et l'arrivée de la deuxième guitare avec son effet malsain accompagné de la voix murmurée rend cette partie dévastatrice. Le solo, toujours épique, est cette fois plus Heavy à mon goût, ce qui ne l'empêche pas d'être génial ( le sweep est vraiment bon ). Passé ce moment, on repart sur une accélération qui nous transporte vers la fin du disque qui se fini en beauté. Je dirais que finir sur ce morceau est un choix judicieux puisqu'il clôture à merveille ce premier effort du groupe.

En conclusion, je dirais qu'il y'a de quoi prendre son pied pendant ces 3 morceaux, l'ensemble est relativement convenable, le son n'est pas dégueu du tout (exception faite de la batterie mais ça, c'est un avis perso', peut être que certains ne seront pas génés mais comme je l'ai déjà dis, on s'y fait très vite) et les fans de chant guttural puissant et de petits moments soutenu par des blast  devraient trouver leur bonheur. J'irais tout de même écouter la suite car j'ai envie de voir ce que ça donnera sur un album entier et ça me paraît bien prometteur.

MIKA